La lumière pulsée, une solution?

Toute esthéticienne passionnée par son métier voit une évolution de son métier grâce à la technologie.

Une technologie qui est dans l’air du temps qui fascine et façonne certaines pensées.

 

Certaines esthéticiennes, comme nous, avons eu quelques doutes, si cela n’allait pas dénaturer notre métier avant tout basé sur l’usage manuel.

Et nous avons réfléchi longuement à la question et sommes revenues sur nos études et nos valeurs.

Et savez vous qu’en école nous étudions multitudes d’appareils, poussons les études cosmétiques et biologiques au stade de 1ère année de médecine ?

 

La technologie supplémente la main experte de l’esthéticienne mais pour cela elle se doit d’être formée, bien formée.

 

Nous sommes également à l’écoute des problématiques de nos invités au bien-être et recherchons à y apporter une réponse dans la mesure où celle-ci est réalisable dans nos champs de compétences.

 

Et il s’est posé la problématique de la pilosité qui devenait un complexe, une vrai problématique au delà de la « contrainte » de rendez-vous chez l’esthéticienne qui pour rappel est déjà plus assoupli grâce à la technique d’epiloderm  qui favorise une repousse plus lente et plus éparse.

Mais quand bien même cela revient souvent en cabine.

 

Nous pourrions avoir la solution.

Je dis nous pourrions avoir la solution car à ce jour les règles encadrant la pratique de la lumière pulsée ne sont toujours pas fixées.

Mais cela pourrait être notre solution !

 

La lumière pulsée est une technique émettant des flashs sur la peau qui va interagir sur le poil.

Plus scientifiquement : la lumière pulsée plus exactement la lumière intense pulsée est une méthode de diffusion d’une lumière polychromatique de longueur d’onde comprise entre 400 et 1.200 nanomètres et émise sous forme d’impulsions lumineuses. 

En fonction des zones, certaines de ces longueurs d’onde sont filtrées. 

Les poils absorbent alors les photons émis. L’énergie de ces photons est convertie en chaleur laquelle détruit les poils. 

C’est cette conversion qui donnera une légère sensibilité lors du flash sur la peau. 

 

Toutefois, comme beaucoup d’utilisation de technologies celle-ci doit être sous contrôle de plusieurs recommandations :

 

  1. La première est une liste de contre-indications qui ne peuvent être dérogées:

En effet, la lumière pulsée sera déconseillée sur les zones tatouées, percées ou avec des grains de beauté (naevus).

 L’épilation ne peut pas être réalisée lorsque vous êtes enceinte ou si vous allaitez

Si vous êtes sous traitement médicamenteux photosensibilisants

Si vous êtes mineur 

Problème de peaux  

Diabète, épilepsie 

Maladie cardiaque maladie infectieuse

Si vous vous êtes exposé au soleil ou tannin ou huiles essentielles.

 

  1. Selon votre phototype. 

Le phototype est une catégorisation des différents types de peaux s’appuyant sur la carnation de la peau en associant la couleur des cheveux et des yeux.

Le phototype est principalement utilisé pour permettre un aperçu sur les risques liés à l’exposition au rayonnement Ultra-violet. 

Il existe 6 types de phototypes différents ce sont  ces mêmes catégories de phototypes qui nous permettront d’avoir un résultat satisfaisant. 

En bref la peau doit être suffisamment claire et contrasté par rapport aux poils pour un résultat optimal. 

 

À noter que certains phototypes n’ayant pas assez de contraste entre la peau et les poils ne pourront pas espérer un résultat assez probant pour effectuer l’épilation durable

 

À savoir qu’il est indispensable qu’il y ait au préalable un bilan effectué afin de déterminer les envies mais aussi votre phototype et écarter toute contre-indications. 

Chaque programme se veut unique puisque nous sommes inégaux face aux hormones, au métabolisme folliculaire. 

 

  1. L’exposition au soleil est contre-indiqué c’est pourquoi il est préférable de ne pas effectuer cette technique d’épilation durable sur la période estivale. 

 

  1. Une recommandation et non des moindre qui va en faire bondir plus d’une, il est impératif de se raser 48h avant la séance en effet le rasage des poils avant la séance permettra à la chaleur d’atteindre plus facilement le bulbe du poil, et ce n’est pas ça que nous cherchons pour que nos poils tombent ? 

 

Nous parlons d’épilation durable et non définitive, car celles qui prônent une épilation définitive sont dans une communication mensongère. 

Nous restons très satisfaites de cette pratique mais il est faux de dire que cette pratique est définitive. 

Il y aura quelques retouches à envisager mais n’est ce pas subtile quand nous pouvons être tranquille plus longtemps vraiment plus longtemps ? 

 

La lumière pulsée utilisée principalement pour la dépilation et également très efficace sur l’action de rajeunissement de la peau en stimulant les fibroblastes responsables de la production de collagène, d’acide hyaluronique et d’élastine, connue sous le terme de photo-réjuvénation ou photo rajeunissement… 

 

Nous pourrions avoir deux solutions en une !

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier